Rechercher
  • apmotors95

Quels sont les problèmes récurrents sur les boites de vitesse S-tronic ou Tip-tronic de Audi

L’usure prématurée du mécanisme double embrayage multidisque

Plusieurs symptômes peuvent signaler au conducteur ou au propriétaire d’une Audi l’usure prématurée des embrayages de la boite de vitesse. L'un des symptômes d'une panne est le bruit de la ferraille, qui peut être comparé au son d'une casserole. Ce problème se produit dans P (parking) et N (neutre, point mort).

  • Une boîte de vitesse bruyante peut se révéler dès 20 000 km parcourus d’après certains spécialistes. La durée de vie normale est d’au moins 250 000 km

  • Le doublement embrayage de la boîte S-Tronic peut être usé dès 80 000 km. La durée de vie de cet organe est d’au moins 150 000 km pour certains véhicules.

Dans le pire des cas, des boites S-Tronic ont même cassé. Le remplacement de la boîte automobile est inévitable et très coûteux.


La défaillance de l’unité mécatronique

Certains symptômes annoncent au conducteur d’une Audi la défaillance de l’unité mécatronique de la boite à vitesse. Ceux-ci permettent au conducteur d’être informé sur l’urgence d’une visite chez le mécanicien.

La mécatronique est logée dans la boîte de vitesses et entourée d'huile DSG. Ils constituent l'unité centrale de contrôle. Tous les signaux des capteurs et tous les signaux des autres unités de contrôle sont collectés et toutes les actions sont initiées et surveillées à partir de là.

L'appareil dispose de 12 capteurs. Il commande ou régule huit cylindres de boîte de vitesses au moyen de six soupapes modulées en pression et de cinq sélecteurs par des moyens hydrauliques. Il contrôle également la pression et le débit d'huile de refroidissement dans les deux embrayages.


Les boites qui patinent continuellement

Les boîtes de vitesses automatiques chez Audi sont bien connues pour leur fameux effet de patinage (plus ou moins léger selon les boîtes) lors du départ de l'automobile. Lors du démarrage, le dérapage diminue généralement et l'adhérence du moteur sur la boîte de vitesses est solide. Toutefois, il peut arriver que le conducteur sente une sorte de patinage.

Par ailleurs, si ça patine sur tous les rapports, il semble donc que le convertisseur soit en cause. Ou alors, il y a un problème avec la pression hydraulique qui empêche les engrenages (au niveau des embrayages) de se bloquer correctement. Enfin, l'embrayage de dérivation peut également être le coupable, car en plus du convertisseur, il assure une liaison solide entre le moteur et la boîte de vitesses.


Les changements de rapports brusques

Dans le cas où les changements de rapports sont brutaux, cela indique que l'ouverture de certains solénoïdes n'est pas progressive. Ces derniers servent à freiner et embrayer des éléments dans la boîte de vitesse. Ces actes permettent de faire facilement le passage et le rétrogradage des rapports. Par conséquent, ils sont potentiellement impliqués si votre huile est en bon état. Sinon, il peut également s'agir d'un fluide qui a perdu ses propriétés et qui ne permet plus une utilisation parfaite des électrovannes. Encore une fois, la raison peut être les capteurs qui permettent aux électrovannes d'être correctement contrôlées, ainsi qu'un régulateur de pression hydraulique situé à l'intérieur de la boîte de vitesses.


Les rapports bloqués ou qui sautent

Un rapport bloqué ou qui ne tient pas (rétrogradage au rapport inférieur sans raison) implique encore généralement des soucis de pilotage solénoïdes, et/ou encore une fois un capteur permettant le pilotage. Lorsque vous rencontrez ce problème, il est important de rechercher les codes d'erreur pour savoir lequel est potentiellement responsable.


AP MOTORS

3 rue de l'Escouvrier 95200 sarcelles

Tél : 09 70 46 66 46 - 07 71 79 30  91

N° de siret : 84907961100018

  • Suivez nous sur Facebook
  • Instagram
  • Pinterest
  • Icône sociale YouTube

copyright©2019 Ap-motos.fr tous droits réservés.